Manger bon et sain ? Mais bien sûr que c’est possible ! Il faut juste adopter quelques habitudes alimentaires. C’est notamment le principe du régime méditerranéen, réputé jusque par-delà nos frontières.

Choisissez le bon gras. Un des clés de ce régime est de privilégier certains gras plutôt que d’autres. Exit le beurre, et surtout la cuisson au beurre. Place à l’huile d’olive, bien plus « healthy » ! Les poissons gras sont également recommandés, comme le maquereau ou le saumon. Idem pour les viandes : plutôt poulet que viande rouge.

Misez sur les produits frais. Le régime méditerranéen, c’est surtout un style de vie. On ne réchauffe pas à la va-vite un plat industriel acheté en grande surface, parce que c’est plein d’additifs et ça n’a aucun goût. On passe plutôt au marché des Carmes, discuter avec son maraicher favori et lui acheter une salade. Quelques tomates cerises, quelques morceaux de noix,  un peu de fromage éventuellement, on assaisonne avec un peu d’huile d’olive et de vinaigre balsamique et le tour est joué !

Le pain, mais complet ! Avec le régime méditerranéen, on peut manger du pain. Oui, oui ! Mais pas n’importe lequel et en quantité toujours modérée. Privilégiez les farines complètes ou de seigle. Elles sont plus saines et sont mieux absorbées par le corps.

 

Multipliez les épices. Les feuilles de laurier, la coriandre, la coriandre, le romarin, l’ail, le poivre et la cannelle ajoutent tellement de saveur que vous n’aurez pas besoin d’utiliser la salière. Certains ont aussi des effets bénéfiques sur la santé. La coriandre et le romarin, par exemple, contiennent des antioxydants et des nutriments qui luttent contre les maladies.

Le régime cétogène, kezako ?

Week-end à Barcelone : nos 5 coups de coeur